Voyages & inspirations

Pourquoi il faut absolument dîner au moins une fois chez une famille vénézuélienne ?

Parmi toutes les destinations possibles en Amérique du Sud, je dois bien avouer que le Venezuela tient une place à part à mes yeux. Sur ses terres magnifiques, le touriste un peu curieux peut vivre des expériences incroyables, allant des côtes caribéenne à la Cordillière des Andes, en passant Mérida, ville coloniale aux portes du parc national de la Sierra Nevada. Pour autant, bien que la nature soit grandiose au Venezuela, vous ne pourrez vous vanter d’une immersion réussie que si vous prenez au moins un dîner venezuelien chez l’habitant.

Pourquoi dîner chez l’habitant au Venezuela ?

Malgré la barrière de langue ou la pauvreté, l’Amérique du Sud est réputée pour une chose : la chaleur humaine que répandent sans retenue ses habitants. Par expérience, je puis vous assurer que partager un repas ensemble, avec les habitants, est le meilleur moyen de ressentir cette convivialité. Chaque soir, vous recevez un accueil des plus chaleureux et découvrez des plats délicieux, souvent réalisés avec bien peu de choses. Manger venezuelien vous ramène à l’essentiel.

Quel plat venezuelien allez-vous déguster ?

Globalement, vous retrouverez des ingrédients plus que familiers car la plupart des plats qui vous seront servis se composent d’oeufs, de pâtes, de fromage, de riz et, bien évidemment, de haricots rouges. Pour autant, les recettes sont ingénieuses, surprenantes et toujours savoureuses.

Cachapas

Si l’on vous propose des Cachapas, surtout, acceptez car vous allez vous régaler ! Il s’agit de galettes (ou crêpes) copieuses et délicieuses, à base de maïs et de fromage. Épaisses et légèrement fondantes, ces crêpes sont ensuite garnies très généreusement avec un fromage qui n’est pas sans rappeler notre mozzarella. Si vous devez partir en randonnée après manger ou dès le lendemain matin, vous serez assurément en pleine forme. Ce plat est aussi nourrissant qu’appétissant.

Mandoca

Après les amateurs de fromage, je m’adresse ici aux gourmands de manière générale. Le mandoca est un anneau frit qui soutient aisément la comparaison avec nos meilleures pâtisseries. Concrètement, cette petite gourmandise se cuisine avec de la farine de maïs, du fromage (oui, encore et toujours ce délicieux petit fromage !) et de la banane plantain. Ces pâtisseries se mangent sans faim et sont un régal pour le palais.

Perico

Si vous restez dormir chez l’habitant, voici le plat que l’on vous servira très certainement au réveil. À base d’oeufs, le Perico s’apparente à des oeufs brouillés, agrémentés de beurre, de tomates et d’oignons. Ce simple petit plat vous permettra de reprendre votre route plein d’énergie !

Hallaca

Je souhaite terminer ce petit tour d’horizon des recettes les plus populaires au Venezuela par un véritable coup de coeur : le Hallaca. Visuellement, cela ressemble à lingot d’or. En l’occurrence, en lieu et place de l’or, vous aurez du maïs. Toutefois, ne vous y trompez pas car à l’intérieur, le Hallaca est garni de viande, de divers légumes frais, ainsi que de condiments. Le temps de sa préparation, le Hallaca est enveloppé dans une feuille de bananier. Ce plat est vraiment excellent et, une fois n’est pas coutume, s’avère être la star des menus hivernaux au sein de toutes les classes sociales du pays.

Vous l’aurez compris, outre le simple fait d’échanger avec les habitants de manière informelle et de vous enrichir à leur contact, dîner chez une famille venezuelienne est une expérience culinaire que je recommande fortement. Peut-être que vous aurez, de surcroît, la chance d’apprendre quelques petits secrets afin de reproduire vos recettes coup de coeur une fois rentré chez vous !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.