Street food

Le tour du street food taiwanais

Les rues de Taïwan embaument des parfums délicieux et gourmands. Le pays compte, en effet, de nombreux étals proposant des plats typiquement asiatiques et des spécialités locales. Il est d’ailleurs possible de les déguster de jour comme de nuit au gré de vos envies.

Taïwan, une destination idéale pour les foodies

Le Taïwan est souvent comparé à la patate douce par les Taïwanais en raison de sa forme arrondie et allongée. Lorsque vous grimpez au sommet du mont Éléphant, vous pouvez en déguster pour reprendre vos forces. Les patates douces sont cuites à l’étuvée ou au four. Chaque mode de cuisson leur confère une texture différente. Vous apprécierez certainement la chair sucrée et fondante de ce tubercule. Au fil de vos visites, vous noterez les différents champs de cannes à sucre, les cultures maraîchères et les rizières. Les produits locaux sont indissociables du Taiwan street food. Les marchés et les rues comptent plusieurs vendeurs spécialisés dans le street-food. De ce fait, le Taïwan fait partie des destinations les plus prisées par les foodies.

La cuisine taïwanaise inspirée de la cuisine chinoise et japonaise

La cuisine taïwanaise s’inspire de la cuisine chinoise. Les Hakkaont ont fui la province nord de la Chine pour s’installer à Taïwan entre les XVII et XVIIIe siècle. Quand vous vous rendez à Taipei, vous aurez la possibilité de déguster des plats identitaires. Si vous hésitez entre différents endroits ou manger à Taïwan, rendez-vous au Dihua Street. Il est considéré comme une référence en matière de cuisine de rue. Vous avez des étals proposant une large sélection de produits séchés. Vous pouvez y déguster des plantes, des champignons, des fruits, des noix de pétoncles, des crevettes, des calamars et des méduses. Vous pourrez aussi y déguster des ailerons de requin, des nids d’hirondelles ou des œufs de mulet. Ces derniers figurent parmi les plats les plus recherchés et coûtent souvent plus cher. Il en va de même dans le quartier de Zhongshan et sur Minsheng East Road. Les différentes spécialités enchanteront vos papilles comme le porc sauté au calamar séché. Il est accompagné d’oignons nouveaux et de cubes de tofu. Il vous est également possible de commander le fameux poulet aux trois tasses. Ce plat est réalisé avec des morceaux de volaille mijotés dans de l’huile de sésame, de la sauce soja, du vin de riz ou du sucre. Ces deux derniers ingrédients permettent d’obtenir une belle caramélisation. Manger au Taiwan vous permet aussi de déguster des plats d’inspiration japonaise. À noter que le pays a été colonisé par le Japon pendant un demi-siècle. Vous ne serez pas étonné de découvrir des recettes à base de poisson cru, d’algues, de tempura et de boulettes de poulpe.

Les spécialités à base de fruits de mer et de poisson

En plus des légumes et des fruits, la cuisine taïwanaise se compose également de fruits de mer et de poissons. À noter que le pays compte plus de 200 ports de pêche. Dès 17 h 30, les allées deviennent plus bruyantes en raison de l’affluence des touristes. Ils viennent y manger des crevettes, des calamars et des poissons sautés dans des woks. Ils sont également proposés en brochettes grillées sur la braise. Les huîtres constituent également des mets recherchés. Ils sont principalement utilisés pour préparer des omelettes dans d’énormes poêles. Ces dernières sont ensuite garnies de pousses de soja et de verdure. Vous y dégusterez également des gua-bao. Ces pains cuits à la vapeur sont farcis avec du poulet, du chou vinaigré, du porc confit ou de la poudre d’arachide.

En ce qui concerne les rafraîchissements, vous pouvez boire du lait de papaye. Essayez également le bubble tea. Il s’agit d’un thé réalisé avec du lait glacé et du tapioca.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.